[Tribune] Décembre 2019 – « M » le magazine des Massicois

Tribune commune des groupes d’opposition : Nouveau Souffle pour Massy –  Massy, Place au Peuple – PCF / Front de Gauche – Non-inscrits et Citoyens.

Les irrégularités de gestion de la municipalité épinglées par la Chambre régionale des comptes (CRC)

Le 21 novembre dernier a eu lieu lors du Conseil Municipal, la présentation du rapport de la Chambre Régionale des Comptes d’Île-de-France, haute juridiction indépendante, chargée de s’assurer du bon emploi de l’argent public et d’en informer les citoyens.

Dans ce rapport de 86 pages, transmis à la ville le 4 novembre mais communiqué tardivement aux élus de l’opposition, la CRC souligne des « erreurs de gestion » mises en évidence durant la période 2012-2018 dont certaines ont exposées la ville à un risque juridique sérieux. (Consultable sur https://www.ccomptes.fr/fr/publications/commune-de-massy-essonne-1)

  • La ville est épinglée pour des « pratiques de recrutement irrégulières » d’agents contractuels sur des emplois permanents de fonctionnaires, avec des pratiques d’embauche non conformes aux règles en vigueur. Et « une organisation défaillante du processus de recrutement » avec des dossiers sans CV, ni lettre de motivation. 80% des dossiers étudiés sont entachés d’irrégularités !Des remarques qui nous ont d’autant moins surpris que nous les avons nous-mêmes formulées à maintes reprises tout au long du mandat, en votant systématiquement contre au Conseil Municipal.
  • Les magistrats pointent également des anomalies dans la mise en œuvre du régime indemnitaire des agents. Par exemple, un agent administratif a perçu en 2016 (hors 13ème mois), un régime indemnitaire maximal annuel de 4108.93€. Des agents ont perçu relativement fréquemment des primes exceptionnelles de 600€ à plus de 9000 € annuels sans que la justification en soit clairement établie. Des forfaits d’heures supplémentaires seraient utilisés comme des compléments de rémunération.  
  • Concernant la gestion des ZAC (Zone d’Aménagement Concerté), la chambre relève que la commune a supporté la plus grande partie des dépenses supplémentaires liées aux opérations. Ainsi, par exemple s’agissant la ZAC Franciades-Opéra, la participation de la commune initialement prévue à 39 millions d’euros s’élevait déjà à 53 millions au 31/12 2017 (71% des dépenses totales de l’opération) alors que la convention d’aménagement prévoyait que les risques devaient être pris en charge par l’aménageur. Et non par la Ville. Ajoutons que dans le cas d’espèce, ces dépenses supplémentaires sont liées à la réalisation d’un parking payant dont la gestion a finalement été confiée au groupe Effia. 

Un rapport plutôt sévère donc qui pointe des pratiques opaques, des irrégularités dans la mise en concurrence des aménageurs, des ZAC fort couteuses pour, au final, livrer la ville aux promoteurs… Il est grand temps que cela change.

La majorité municipale rejète nos propositions d’engagement pour lutter contre les violences faites aux femmes

À l’avant-veille de la marche du 23 novembre contre les violences sexistes et sexuelles, nous avons présenté une motion qui avait pour but de sensibiliser, mobiliser, agir au niveau local avec des politiques ambitieuses de prévention, et d’engager la ville de Massy sur des actions de formation des agents, élus, jeunes pouvant changer les comportements et répondre aux demandes des femmes victimes. Nous proposions également de faciliter l’accès à l’hébergement et au logement pour les femmes victimes de violences en doublant dès 2020 le nombre d’appartements d’urgence à disposition dans la ville (il n’y en a actuellement que deux dans une ville de 55 000 habitants).

Cette motion a été rejetée par la majorité municipale de droite qui a voté en bloc contre ! De l’incompréhension et de l’indignation !

Fin d’année 2019 et bons vœux 2020 :

En cette fin d’année, nous vous souhaitons à toutes et tous de bonnes fêtes de fin d’année solidaires dans l’attente de vous rencontrer lors des différentes manifestations de fin d’année et lors des cérémonies de vœux en janvier 2020.

NSPM: Hella Kribi-Romdhane (Génération.s), Anne Guenault (SE) contact@nouveausoufflepourmassy.fr / www.nouveausoufflepourmassy.fr

Massy, Place au Peuple – PG/FI : Josiane Laurent-Prévost, josiane.lprevost@orange.fr

PCF: Colette Jan, jan.colette@orange.frmassypcf.wordpress.com

Non-Inscrits et Citoyens: Olivier Roverc’h, n.inscritsetcitoyens.massy@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.