[Tribune] Mars 2019 – « M » le magazine des Massicois

Nous voulons une ville qui agit vraiment pour le climat !

Le Nouveau souffle pour Massy et ses élus défendent, depuis le début de la mandature, des actions allant dans le sens d’une ville durable, qui s’inscrivent pleinement dans la transition écologique et sociale qui doit être au cœur des politiques publiques. Nous marchons pour le climat mais nous voulons surtout que cet engagement s’incarne par des projets, des actions et des décisions de la puissance publique qui aillent dans cette direction. Nous vous en livrons quelques exemples… Suite à nos nombreuses interpellations au Conseil municipal, la municipalité s’est enfin décidée à demander quelques recharges publiques pour voitures électriques.

Après l’équipement très partiel en éclairage led, nous souhaitons que soit lancée la rénovation thermique des bâtiments pour lutter concrètement contre la précarité énergétique en faisant notamment baisser les factures de chauffage pour les familles.

Nous poursuivons notre combat pour avoir plus de produits bio et de produits issus de circuits courts dans les cantines scolaires et contre le gaspillage alimentaire. Nous nous opposons fermement à la poursuite du “bétonnage” de la ville. Nous souhaitons que soit favorisé le commerce de proximité pour permettre aux habitants de limiter leurs déplacements en voiture et soutenir une économie locale. C’est pourquoi nous avons très fortement soutenu l’ouverture de la librairie Arborescence au centre-ville et que nous soutenons également un projet d’épicerie participative qui pourrait voir le jour dans le quartier de Villaine. Nous invitons les habitants à s’engager autour de ces actions qui favorisent le lien social et contribuent à préserver notre environnement.

Vendredi 15 mars, nous avons reçu à Massy le lancement du collectif francilien des associations franciliennes pour des villes cyclables. C’est un beau geste mais, aujourd’hui, circuler à vélo à Massy reste dangereux: une ville morcelée sans plan de déplacements concerté et cohérent et avec des pistes cyclables discontinues. Un cauchemar pour les cyclistes! Nous souhaitons que le vélo devienne un mode de transport du quotidien à Massy. Que l’on puisse traverser la ville, se rendre à la gare pour aller travailler, aller faire ses courses, sans craindre pour sa vie.

Nous devons porter ensemble une charte de l’administration eco-responsable afin que la collectivité soit exemplaire.

Exigeons ensemble la fin du “greenwashing” et le début d’une action locale structurante pour la préservation de notre environnement !

Hella KRIBI-ROMDHANE (Génération.s), Anne GUENAULT (SE)
contact@nouveausoufflepourmassy.fr / www.nouveausoufflepourmassy.fr

Comments are closed.