[Tribune] Janvier 2019 – « M » le magazine des Massicois

Une cérémonie des vœux de la municipalité trop « politicienne »…

La traditionnelle cérémonie des vœux de la municipalité se veut être un moment de rassemblement républicain sans polémique.
Mais le maire affiche son style : en faisant s’enchaîner les discours des élus de droite – de V. Delahaye, sénateur UDI (ancien maire) à lui-même en passant par A. de Montchalin, députée LREM, et V. Pécresse, présidente LR du conseil régional, on avait bien plus l’impression d’assister à un meeting politique.
Alors qu’il prétend vouloir rassembler au-delà des clivages, il ne donne pas la parole aux élus de gauche, pourtant présents : Jérôme Guedj et Rafika Rezgui, conseillers départementaux, et Hella Kribi-Romdhane, conseillère régionale. La tonalité semble claire : la politique des copains et du sectarisme.
Doit-on rappeler que cette cérémonie est destinée à tous les Massicois, quels que soient leurs votes et est financée grâce à leurs impôts ?

Belle et heureuse année 2019 aux Massicois-es !

Malgré les difficultés qui touchent nombre de nos concitoyens, pleinement illustrée par la mobilisation des gilets jaunes, nous ne nous résignons pas à considérer que l’ordre établi soit une fatalité. C’est l’essence même de notre engagement qui nous conduit à nous battre pour la sauvegarde des politiques de solidarité avec les plus vulnérables, qui nous amène à penser l’aménagement de la ville autrement, en plaçant l’habitant au cœur du développement des
projets et en protégeant la biodiversité pour les générations futures mais aussi pour nous-mêmes. « Penser global, agir local » n’est pas juste un slogan, c’est une manière d’envisager les politiques publiques, y compris au niveau municipal. Alors pour être en phase avec nos convictions, et parce que nous plaçons les citoyens-nes au cœur de notre action, nous sommes parfois critiques vis-à-vis de l’action de la majorité municipale. Nous savons saluer les bonnes initiatives qui s’inspirent même parfois de ce que nous proposons nous-mêmes (souvent un peu tard) mais nous ne manquerons jamais de vigilance et d’exigence parce que notre ville a beaucoup de potentiel et que ses habitants doivent être les premiers bénéficiaires de son développement.

C’est dans ce sens que nous continuerons à œuvrer pour vous en 2019. Nous vous souhaitons
donc une belle et douce année 2019 et espérons que nous partagerons avec vous de nombreux
combats et engagements.

Nouveau Souffle pour Massy :
Hella KRIBI-ROMDHANE (Génération.s), Anne GUENAULT (SE)
contact@nouveausoufflepourmassy.fr / www.nouveausoufflepourmassy.fr

Massy, Place au Peuple :
Josiane Laurent-Prévost (FI)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.